La recherche des mots-clés en rédaction SEO

Le point de départ dans le travail de rédaction d’articles SEO est la recherche de mots-clés. Une tâche qui représente la base de la rédaction de textes orientés SEO et plus généralement, de toute intervention visant à gagner des positions dans le moteur de recherche.

Comprendre les mots-clés

Choisir les bons mots clés n’est pas une tâche facile. Derrière chaque mot-clé, il y a un monde à découvrir. Surtout, derrière eux ces mots-clés, il y a des personnes, avec leurs propres nuances et caractéristiques. Généralement, cette tâche est confiée à une agence de rédaction de contenu à Madagascar, ayant les outils et l’expérience nécessaire pour trouver les meilleurs mots-clés.

Lorsque les internautes tapent une requête dans le moteur de recherche, ils ont en tête un contenu capable de répondre à la question qu’ils ont posé à Google. En d’autres termes, les utilisateurs manifestent une intention de recherche à travers les mots saisis. C’est le point focal sur lequel se concentrer dans le choix des mots-clés.

Les intensions de recherche, c’est quoi ?

Les intentions de recherche sont divisées en trois macro catégories: informationnelle, transactionnelle et navigationnelle.

La première, comme vous pouvez le deviner d’après son nom, implique des recherches qui visent à acquérir des informations sur un sujet. Par exemple : « comment nettoie-t-on son blouson en cuir ? ».L’intention de recherche transactionnelle fait référence aux mots-clés qui expriment la volonté de trouver un produit ou un service dans la page de résultats. Par exemple : « multicuiseur de marque ». Le dernier, en revanche, amène avec lui le but de l’utilisateur qui d’accéder directement à un contenu déjà développé par la marque indiquée dans la requête « mixeur Bosch ».

Créer un contenu répondant à l’intention de recherche

À ce stade, vous vous demandez peut-être : « Mais de quoi ai-je besoin pour connaître cette distinction ? » La réponse est : créer du contenu en accord avec l’intention de recherche exprimée par les utilisateurs.

Prenons un exemple pour clarifier ce qui est écrit : supposons que vous possédez un e-commerce qui vend des chaussures de tennis. À partir de la recherche de mots-clés, nous verrons que les gens font différentes requêtes contenant le mot clé « chaussures de tennis », telles que : chaussures de tennis en ligne, meilleures chaussures de tennis 2021, etc.

Prenons ici en considération ces deux mots-clés, à savoir « chaussures de tennis en ligne » et « meilleures chaussures de tennis ». Le premier exprime une intention de recherche évidemment transactionnelle. La personne qui le tape veut trouver une boutique en ligne qui vend des chaussures de tennis. Par conséquent, il s’attendra à trouver du contenu qui l’invite à acheter des chaussures de football dans cette boutique en ligne pour diverses raisons, telles que le fait que la boutique propose une large gamme de produits disponibles. La page de la boutique présentant les chaussures de football tentera certainement de se classer pour cette clé.

Au contraire, avec la deuxième recherche, l’utilisateur veut simplement savoir quelles sont les meilleures chaussures pour jouer au tennis. L’internaute n’a pas l’intention d’acheter des chaussures et au contraire, le fait de les proposer sur la page pourrait l’agacer. Le contenu auquel vous pourriez vous attendre est un article répertoriant une gamme de chaussures de tennis parfaites pour jouer.

Si vous avez un blog, créer un article sur ce sujet vous permettra de vous positionner pour ce mot-clé. Toujours, sans proposer trop directement les chaussures de foot vendues en e-commerce.
En définitive, l’essentiel est que positionner une page qui vise à convertir l’internaute, lui faire acheter un produit ou remplir un formulaire de contact.

Pour un mot-clé informatif c’est contre-productif, puisqu’il intercepterait une audience qui n’est pas disposée à acheter. Clairement, le contraire serait également un mauvais choix puisque, dans ce cas, l’utilisateur veut acheter immédiatement et a déjà passé la phase d’information.