Prendre soin de sa flore intestinale au quotidien

Prendre soin de sa flore intestinale au quotidien

La flore intestinale ou le microbiote intestinal constitue l’ensemble du système digestif. Pour cela, elle joue un grand rôle dans la digestion. En effet, elle participe à l’assimilation des nutriments provenant de l’alimentation et à la production des vitamines. En outre, elle aide à renforcer le système immunitaire en veillant à l’équilibre des bonnes et mauvaises bactéries dans l’écosystème intestinal. Sans oublier qu’elle favorise le maintien de poids santé grâce aux bonnes bactéries. D’où la nécessité de prendre soin d’elle. Comment le faire ?

Protéger sa flore intestinale avec les probiotiques

Les probiotiques sont parmi les micro-organismes vivants qui peuplent la flore intestinale. Ils font partie des bonnes bactéries qui s’occupent de la production des cellules immunitaires. En plus, ils participent à la digestion de certains aliments. Mais leur rôle principal est de contribuer au fonctionnement normal du microbiote intestinal. Pour cela, ils assurent l’équilibre de ce dernier et luttent contre l’augmentation des mauvaises bactéries. C’est pour cela, qu’il est recommandé de s’enrichir des probiotiques pour prendre soin de la flore intestinale. En naviguant sur cette page, vous pouvez avoir plus d’informations sur le rôle de ces micro-organismes vivants.

Dans ce cas, pour vous enrichir de ces bonnes bactéries, il est bénéfique de consommer davantage des aliments qui les renferment. Parmi ces aliments, il y a le kéfir, le yaourt, la choucroute, les cornichons, les boissons fermentées, le fromage, etc.

Prendre une alimentation adaptée

Outre les aliments probiotiques, il existe d’autres aliments qui peuvent jouer un rôle positif sur votre microbiote intestinal. Les deux sortes de fibres sont bonnes pour prendre soin de la flore intestinale, lisez ça. D’un côté, les fibres solubles ralentissent l’absorption des sucres et éliminent les graisses. De l’autre côté, les fibres insolubles agissent sur le transit pour prévenir la constipation et la diarrhée. Vous pouvez les trouver dans les fruits, les légumes, les légumineuses, les céréales complètes, les fruits secs, les noix, etc.

Cependant, limitez la consommation de viande rouge. En excès, celle-ci augmente le risque de cancer du côlon. Modérez également les produits sucrés, car ils provoquent une altération de la flore intestinale. Les graisses saturées sont aussi à consommer avec modération parce qu’elles sont susceptibles de perturber l’équilibre de cette dernière.

Se méfier des facteurs favorisant le déséquilibre du microbiote

Pour prendre soin de votre microbiote, faites attention aux différents facteurs à l’origine de son déséquilibre. Il y a par exemple les médicaments plus particulièrement les antibiotiques. Ils sont l’un des ennemis de la flore intestinale puisqu’ils détruisent non seulement les mauvaises bactéries, mais aussi les bonnes bactéries. Ils perturbent alors l’équilibre du microbiote. Donc, ne les prenez pas que s’ils sont vraiment nécessaires.

En outre, le stress est mauvais non seulement pour votre microbiote, mais aussi pour votre état de santé en général. Essayez de le gérer en faisant par exemple du sport, en vous relaxant, en partageant vos émotions et vos sentiments à vos proches, etc…Voir ici pour plus d’informations.

A part tout cela, la consommation d’une alimentation inadaptée favorise également le déséquilibre de la flore intestinale. Les aliments trop gras ou trop sucrés, l’excès d’alcool, et les régimes d’exclusion, sont parmi les aliments inadaptés au microbiote.